Potin à la grosse tête (helvetica)

Présentation et complément d'identification et recherches sur les monnaies Romaines et Gauloises.
Share |

Potin à la grosse tête (helvetica)

Messagepar flibustier » Mer 6 Jan 2016 11:27

Des potins « Helvetica fecit »

Les études plus récentes (Gruel-Geiser 1995) proposent, pour la monnaie coulée de potin de la Gaule celtique dite « à la grosse tête », d’abandonner l’attribution unique aux Séquanes et de les octroyer plus raisonnablement à un large Centre-Est, intégrant au sud le territoire suisse occidental. Ces nouveaux dérivés inédits du prototype (référence BN n° 5371) sont indubitablement helvétiques par la qualité de l’iconographie de l’avers du type A et par la présence sur le revers du type B de la croix isométrique. Une tradition mal documentée attribue l’invention de l’arbalète (manuballista) aux Helvètes, avant son adoption et son amélioration par l’armée romaine. Cette origine helvétique semble donc désormais prouvée par la confrontation entre les motifs iconographiques de l’avers du type A et du revers de type B. L’arbalète déchargée figure allégoriquement un peuple non belliqueux et neutre – quoique armé –affichant ainsi sa détermination à se défendre. De fait, les types A et B révèlent une production indigène spécifique assimilant une espèce monétaire étrangère tout en la personnalisant sur une face. Il s’agit d’un procédé similaire au numéraire « euro » moderne, qui associe un avers commun et des revers individualisés par pays.

Ces modifications suggèrent que l’autorité émettrice cherchait à se distinguer avec ses propres images culturelles et patriotiques, ceci tout en reproduisant un type monétaire allochtone, avéré, fort et réputé, sans doute pour que ses pièces soient aussi reconnues et admises par ses voisins. Cet esprit de mi-décision ou de demi-mesure, teinté d’un certain besoin de reconnaissance extérieure, indique que le peuple émetteur jouissait vraisemblablement d’un pouvoir limité. Il devait dépendre politiquement et/ou économiquement des peuplades qui l’entouraient, d’où le besoin d’établir une monnaie de potin identifiable dans une communauté d’échange plus vaste que le territoire helvète. Le dessein d’une propagande clanique y transparaît également.

De tels caractères ne laissent plus de doute : il s’agit bien d’une authentique création autochtone, « Helvetica fecit ». Ce n’était pas aussi aisé à démontrer pour les potins parfois prudemment qualifiés de séquano-helvètes – qu’il convient désormais de qualifier de types anciens – précurseurs et moins évolués que les espèces présentées ici pour la première fois. Les variantes « A / B » sont sans contredit postérieures au prototype connu (désigné comme « séquane » – ou, selon la nouvelle dénomination « du Centre-Est de la Gaule »), daté généralement aux environs de 80 à 50 av. J.-C. Il semble en effet avéré que les pièces identifiées à Aigle ont été produites après la Guerre des Gaules (58-51 / 50 av. J.-C.) et le retour forcé des émigrants helvètes survivants du massacre survenu près de Bibracte (110’000 rescapés sur 368’000, selon Jules César, Commentaires sur la Guerre des Gaules). Rappel : à l’équinoxe de printemps de 58 av. J.-C., les Helvètes, qui avaient abandonné leurs terres et brûlé leurs biens, engagent un exode général vers l’ouest, à destination de la Saintonge, dans les environs de la ville actuelle de Bordeaux. Mais c’était sans compter sur la vigilance du général de l’armée romaine, Jules César.

Ironie de l’histoire monétaire helvétique, ces potins « à la grosse tête » atypiques se révèlent bien plus typiques que ceux prudemment attribués jusqu’ alors.

Fig_ 3.jpg
Potin à la grosse tête (helvetica)
Fig_ 3.jpg (43.24 Kio) Vu 1169 fois


( Source et plus d'infos : Alain Besse - http://monnaiesanciennes.blogspot.ch/ )
Avatar de l’utilisateur
flibustier
Habitué
Habitué
 
Messages: 290
Images: 1
Inscription: Mer 12 Fév 2014 12:31
Genre: Non spécifié
 Inconnu Inconnu
 Windows NT 64 bits Windows NT 64 bits
 Résolution d’écran: 1242 x 698 1242 x 698
Détecteur utilisé: XP

Publicité

Re: Potin à la grosse tête (helvetica)

Messagepar Kevicar » Mer 6 Jan 2016 12:50

...peuple non belliqueux et neutre – quoique armé –affichant ainsi sa détermination à se défendre.
:lol:

:barb: :barb: :barb:

Intéressant !

Voici un excellent site et doté d'un moteur de recherche des monnaies celtiques
http://bdpamoch.free.fr/index.php

:kdkd:
Avatar de l’utilisateur
Kevicar
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 1255
Images: 130
Inscription: Ven 11 Nov 2011 03:07
Genre: Homme
 Google Chrome 10 Google Chrome 10
 Windows NT 64 bits Windows NT 64 bits
 Résolution d’écran: 1920 x 1080 1920 x 1080
Détecteur utilisé: XP Déus
autre détecteur: Minelab Sov. XS
Pointeur: Minelab Pro-Find 25

Re: Potin à la grosse tête (helvetica)

Messagepar Pac » Jeu 7 Jan 2016 07:32

Salut,
Marrant ces textes qui reviennent quelques année après... sans plus de commentaires et hors contexte on pourrait presque y croire.
Je n'ai pas eu le plaisir de voir cette expo L’âge du Faux : L’authenticité en archéologie, mais cela m'aurait plu, j'en suis sûr.
A+
Pac
Avatar de l’utilisateur
Pac
Habitué
Habitué
 
Messages: 228
Inscription: Lun 12 Aoû 2013 22:20
Genre: Homme
 Inconnu Inconnu
 Inconnue Inconnue
 Résolution d’écran: 1680 x 1050 1680 x 1050
Détecteur utilisé: Xp Deus
autre détecteur: White's PRIZM 4

Re: Potin à la grosse tête (helvetica)

Messagepar flibustier » Dim 10 Jan 2016 20:43

Oui en fait ce sont de fausse monnaies fabriquée par mon amis Alain Besse ! :lol:

Mais en aucun cas hors de contexte car les faussaires courent toujours dans le monde de la numismatique !!
Qu'elles soient antiques (fausses vraies d'époque), ou falsification de nos jour sur des monnaies antiques ou encore en circulation ! Les tricheurs ont toujours existés , par nécessitée (manque de monnaies en circulation à l'époque ) , ou par profit encore de nos jour , sans oublier les reproductions légales exposées dans les musés .

Alonix , Dom 52 et moi même avons visitée l'exposition l'âge du faux ,très intéressante !
une fausse vrai d'époque trouvée par nos soin y étais présentée.

Imitation d'époque
imagesQY2LG5F7.jpg
imagesQY2LG5F7.jpg (9.19 Kio) Vu 1077 fois
imagesNW3P4EPZ.jpg
imagesNW3P4EPZ.jpg (8.21 Kio) Vu 1077 fois

Imitation moderne
sans-titre.png
sans-titre.png (99.48 Kio) Vu 1077 fois
escroc_06.jpg
escroc_06.jpg (55.3 Kio) Vu 1077 fois
sans-titre.png
sans-titre.png (106.51 Kio) Vu 1077 fois
20150228_002510[1].jpg
20150228_002510[1].jpg (45.76 Kio) Vu 1069 fois
20150228_002456[1].jpg
20150228_002456[1].jpg (45.67 Kio) Vu 1069 fois

Et ici un véritable potin Helvète
sans-titre.png
HELVÈTES (Suisse actuelle) Potin du “type de Zürich”
sans-titre.png (36.52 Kio) Vu 1077 fois


La fausse monnaie, un problème?
La fausse monnaie est-elle encore un problème d'actualité? Vaut-il encore la peine de fabriquer de la fausse monnaie? Bien qu'il revienne beaucoup plus cher de fabriquer de fausses pièces de monnaie que d'imiter des billets de banque, c'est un fait que la fabrication de fausses pièces de monnaie courantes reste aujourd'hui… monnaie courante. La mise en circulation de fausse monnaie permet donc de gagner de l'argent, à condition toutefois de pouvoir l'écouler en quantité suffisante. Aussi les faussaires cherchent-ils à réaliser les meilleures imitations possibles de manière que l'on ne s'aperçoive pas trop rapidement qu'il s'agit de fausse monnaie. Cependant, chose étonnante, même les imitations grossières restent un phénomène assez fréquent. Mais dès que les caractéristiques de la fausse monnaie mise en circulation sont connues du public, il devient généralement difficile de se débarrasser de ce trésor frelaté.

Il y a maintenant plus de dix ans, une imitation extrêmement dangereuse de la pièce de 5 francs a été pour Swissmint un véritable casse-tête. La situation ne s'est apaisée qu'après le démantèlement de l'atelier des faussaires en Italie. De nouvelles possibilités techniques dans la fabrication des coins, une criminalité qui se joue des frontières, profitant de la réduction ou de l'abolition des contrôles douaniers, et l'entrée en jeu du crime organisé font qu'aujourd'hui notre pays est plus exposé que jamais au danger d'être submergé par de fausses monnaies. Il importe donc de rester vigilant pour pouvoir agir rapidement en cas de nécessité.

Pièces de collection: la prudence s'impose
Ces années passées, on a observé de plus en plus de remarquables falsifications de pièces de collection rares et chères. Pour les monnaies suisses à partir de 1850, on peut en cas de doute demander à Swissmint d'effectuer une expertise.
Avatar de l’utilisateur
flibustier
Habitué
Habitué
 
Messages: 290
Images: 1
Inscription: Mer 12 Fév 2014 12:31
Genre: Non spécifié
 Inconnu Inconnu
 Windows NT 64 bits Windows NT 64 bits
 Résolution d’écran: 1242 x 698 1242 x 698
Détecteur utilisé: XP

Re: Potin à la grosse tête (helvetica)

Messagepar Pac » Dim 10 Jan 2016 23:26

Oui c'est clair les fausses monnaies ont toujours existé, depuis qu'il en existe des vraies!
Je voulait parler du premier texte quand j'ai dit hors contexte: lancé comme ça sur un forum ça peut paraître tout à fait vrai.
Très intéressant tes photos de fausses, il y en a des belles.

En discutant avec le restaurateur de Lausanne, il m'a dit que pour éviter ce genre de problèmes ils ne faisaient plus de répliques métalliques d'objets, mais uniquement en résine. En mettant l'original et la copie côte à côte, impossible de les différencier, mais en les soupesant il n'y a pas de doute.

A+
Pac
Avatar de l’utilisateur
Pac
Habitué
Habitué
 
Messages: 228
Inscription: Lun 12 Aoû 2013 22:20
Genre: Homme
 Inconnu Inconnu
 Inconnue Inconnue
 Résolution d’écran: 1680 x 1050 1680 x 1050
Détecteur utilisé: Xp Deus
autre détecteur: White's PRIZM 4


Retourner vers Monnaie Romaine et Gauloise

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

  • Publicité
cron